Le mot du président

Depuis le 1er janvier 2013, la Communauté de communes Côte Landes Nature a pris la compétence de l’action sociale d’intérêt communautaire. Afin de construire une vraie politique sociale et médico-sociale sur l’ensemble des dix communes de son territoire, le Centre Intercommunal d’Action Sociale Côte Landes Nature doit maintenant s’inscrire da...
Historique

Historique

Le CIAS, Centre Intercommunal d’Action Sociale, de Côte Landes Nature a été créé le 1° janvier 2013. C’est un établissement public à caractère social qui œuvre sur les dix communes du territoire. Il est présidé par Mr Gérard NAPIAS, Président de la Communauté de Communes Côte Landes Nature. Son conseil d’administration est constitué...

Conseil d'administration

Le CIAS est un établissement public, administré par un Conseil d'administration de 21 membres, issus du Conseil communautaire et des représentants d'associations et de la société civile. Il est présidé par Monsieur Gérard NAPIAS, Président de la Communauté de communes.
Equipe administrative

Equipe administrative

Le personnel administratif du CIAS est à votre disposition et à votre écoute pour vous proposer un plan d’aide personnalisée. Notre infirmière coordinatrice se déplace dans les plus brefs délais à votre domicile pour mieux vous accompagner dans vos démarches, étudier vos besoins et répondre à vos demandes.

CIAS

Agrément N° 230408PO40Q006 35, avenue Jean-Noël Serret 40260 CASTETS
Prestations

Prestations

Le Service d'Aide et d’Accompagnement à Domicile du C.I.A.S Côte Landes Nature intervient sur l'ensemble du territoire formé par les dix communes d...
Tarifs

Tarifs

Les tarifs 2017 pour les services prestataires sont les suivants:

Modalités de prise en charge

Vous pouvez bénéficier de certaines aides financières.

Une assistance administrative auprès des person...

Vous souhaitez rester à votre domicile mais vous avez besoin d’une assistance pour faciliter vos démarches. Le Centre Intercommunal d’action sociale Côte Landes Nature et le Centre De Gestion de la fonction publique territoriale des Landes vous accompagnent.

Quels besoins sociaux pour la population de Côt...

En partenariat avec le Centre de Gestion des Landes, le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) Côte Landes Nature a engagé une Analyse des Besoins Sociaux de la population sur le territoire. Cette analyse (ABS) qui a duré 5 mois permettra l’engagement d’actions en adéquation avec les besoins locaux.

Zoom sur l'Allocation Personnalisée d'Autonomie

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) est destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie. Elle aide à payer les dépenses nécessaires pour rester vivre à domicile malgré le manque d’autonomie, ou aide à payer une partie du tarif dépendance en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes)....

Centre Local d’Information et de Coordination

Le CLIC accueille, écoute, informe et oriente des personnes âgées ou handicapées, et leur entourage.

Méthode d'Action pour l'Intégration des service...

La MAIA a pour but d’améliorer l’accueil, l’information et l’orientation des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. La MAIA concerne plus largement toutes les personnes âgées malades en perte d’autonomie et leurs aidants.

Centre De Gestion de la Fonction Publique Terri...

Vous souhaitez rester à votre domicile mais vous avez besoin d’une assistance administrative pour faciliter vos démarches. Le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale des Landes vous accompagne.

Santé Landes

Vous avez une maladie chronique, Santé Landes vous accompagne dans votre parcours de santé.

L'Escale

L'Escale est une plateforme d'accompagnement et de répit des aidants des malades d'Alzheimer ou maladies apparentées.

Livret d'accueil

Retrouvez sur cette brochure : - les prestations proposées par le CIAS Côte Landes Nature, - les tarifs, - les coordonnées des services administratifs.

Charte des Services d'Aide A Domicile

La qualité de service et le respect de la personne aidée sont au cœur des préoccupations du CIAS Côte Landes Nature. C'est pourquoi l'ensemble du personnel s'engage à respecter une charte sur les droits et libertés des personnes aidées.

Comptes-rendus CIAS


Téléchargez tous les compte-rendus des Conseils d'Administration du CIAS Côte Landes Nature.

CIAS / Publications / Charte des Services d'Aide A Domicile

Charte des Services d'Aide A Domicile

Charte des Services d'Aide A Domicile

La qualité de service et le respect de la personne aidée sont au cœur des préoccupations du CIAS Côte Landes Nature.

C'est pourquoi l'ensemble du personnel s'engage à respecter une charte sur les droits et libertés des personnes aidées.

Article 1er- Principe de non-discrimination

Dans le respect des conditions particulières de prise en charge et d’accompagnement, prévues par la loi, nul ne peut faire l’objet d’une discrimination à raison de son origine, notamment ethnique ou sociale, de son apparence physique, de ses caractéristiques génétiques, de son orientation sexuelle, de son handicap, de son âge, de ses opinions et convictions, notamment politiques ou religieuses, lors d’une prise en charge ou d’un accompagnement, social ou médico-social.

 

Article 2- Droit à une prise en charge ou à un accompagnement adapté

La personne doit se voir proposer une prise en charge ou un accompagnement, individualisé et le plus adapté possible à ses besoins, dans la continuité des interventions.

 

Article 3- Droit à l’information

La  personne  bénéficiaire de prestations ou de services a droit à une information claire, compréhensible et adaptée sur la prise en  charge  et  l’accompagnement  demandés  ou dont elle bénéficie ainsi que sur ses droits et sur l’organisation et le fonctionnement du service. La personne doit également être informée sur  les  associations  d’usagers  œuvrant  dans  le  même  domaine. La personne a accès aux informations la concernant dans les conditions prévues par la loi ou la règlementation. La communication de ces informations ou documents par les personnes habilitées à les communiquer en vertu de la loi s’effectue avec un accompagnement adapté de nature psychologique, médicale, thérapeutique ou socio-éducative.

 

Article 4 - Principe du libre choix, du consentement éclairé et de la participation de la personne

Dans le respect des dispositions légales, des décisions de justice ou des mesures de protection judiciaire ainsi que des décisions d’orientation :

1° La personne dispose du libre choix entre les prestations adaptées qui lui sont offertes dans le cadre d’un service à son domicile.

2° Le consentement éclairé de la personne doit être recherché en l’informant, par tous les moyens adaptés à sa situation, des conditions et conséquences de la prise en charge et de l’accompagnement et en veillant à sa compréhension.

3° Le droit à la participation directe, ou avec l’aide de son représentant légal, à la conception et à la mise en œuvre du projet d’accueil et d’accompagnement qui la concerne lui est garanti. Lorsque l’expression par la personne d’un choix ou d’un consentement éclairé n’est pas possible en raison de son jeune âge, ce choix ou ce consentement est exercé par la famille ou le représentant légal auprès du service.

Article 5 - Droit à la renonciation

La personne peut à tout moment renoncer par écrit aux prestations dont elle bénéficie ou en demander le changement dans les conditions de capacités, d’écoute et d’expression ainsi que de communication prévues par la présente charte, dans le respect des décisions de justice ou mesures de protection judiciaire, des décisions d’orientation et des procédures de révision existantes en ces domaines.

 

Article 6 - Droit au respect des liens familiaux

La prise en charge ou l’accompagnement doit favoriser le maintien des liens familiaux et tendre à éviter la séparation des familles ou des fratries prises en charge, dans le respect des souhaits de la personne, de la nature de la prestation dont elle bénéficie et des décisions de justice. Dans le respect du projet d’accueil et d’accompagnement individualisé et du souhait de la personne, la participation de la famille aux activités de la vie quotidienne est favorisée.

 

Article 7 - Droit à la protection

Il est garanti à la personne comme à ses représentants légaux et à sa famille, par l’ensemble des personnels du service, le respect de la confidentialité des informations la concernant dans le cadre des lois existantes.

Il lui est également garanti le droit à la protection, le droit à la sécurité, y compris sanitaire et alimentaire, le droit à la santé et aux soins, le droit à un suivi médical adapté.

 

Article 8 - Droit à l’autonomie

Dans les limites définies dans le cadre de la réalisation de sa prise en charge ou de son accompagnement et sous réserve des décisions de justice, des obligations contractuelles ou liées à la prestation dont elle bénéficie et des mesures de tutelle ou de curatelle renforcée, il est garanti à la personne la possibilité de circuler librement.

 

Article 9 - Principe de prévention et de soutien

Les conséquences affectives et sociales qui peuvent résulter de la prise en charge ou de l’accompagnementdoivent être prises en considération. Il doit en être tenu compte dans les objectifs individuels de prise en charge et d’accompagnement.

Le  rôle  des  familles,  des  représentants  légaux  ou   des   proches   qui   entourent   de   leurs soins la  personne  accueillie  doit  être  facilité  avec  son  accord  par  l’institution,  dans  le  respect du   projet   d’accueil   et   d’accompagnement   individualisé    et    des    décisions    de    justice. Les moments de fin de vie doivent faire l'objet de soins, d'assistance et de soutien adaptés dans le respect des pratiques religieuses ou confessionnelles et convictions tant de la personne que de ses proches ou représentants.

 

Article 10 - Droit à l’exercice des droits civiques attribués à la personne accueillie

L’exercice effectif de la totalité des droits civiques attribués aux personnes accueillies et des libertés individuelles est facilité par l’institution, qui prend à cet effet toutes mesures utiles dans le respect, si nécessaire, des décisions de justice.

 

Article 11 - Droit à la pratique religieuse

Les conditions de la pratique religieuse, y compris la visite de représentants des différentes confessions, doivent être facilitées, sans que celles-ci puissent faire obstacle aux missions des établissements ou services. Les personnels et les bénéficiaires s'obligent à un respect mutuel des croyances, convictions et opinions. Ce droit à la pratique religieuse s’exerce dans le respect de la liberté d’autrui et sous réserve que son exercice ne trouble pas le fonctionnement normal des établissements et services.

 

Article 12 - Respect de la dignité de la personne et de son intimité

Le respect de la dignité et de l’intégrité de la personne est garanti.

Hors la nécessité exclusive et objective de la réalisation de la prise en charge ou de l’accompagnement, le droit à l’intimité doit être préservé.

 

Téléchargez la charte :

Plan du site

Présentation

Pôle domicile

Actualités

Partenaires

Publications